TRAITEMENT BOTOX DES SOURCILS

shutterstock_175578206

Des sourcils légèrement surélevés et aux formes bien dessinées ne sont jamais sans produire un bel effet qui ne laissera personne indifférent

Par un traitement Botox, on influence la balance musculaire qui détermine la position et la forme des sourcils. Selon le résultat espéré, on dirige la thérapie vers une ou plusieurs des régions suivantes:

1)La glabelle

Le traitement Botox de la glabelle amène une élévation des portions centrales des sourcils et un élargissement discret de l’espace entre eux. Selon la technique utilisée, il est également possible de moduler la forme des sourcils.

2)Les sourcils

Une thérapie dans la région des sourcils produira une élévation des la zone ciblée.

3)La région de l’orbite latéral

On vise certaines fibres du muscle orbiculaire avec pour conséquence une élévation de la queue (pointe externe) des sourcils

4)Le front

De plus, en agissant sélectivement sur certaines parties du front il est possible d’influencer la forme des sourcils et leur degré d’élévation.

L’important ici demeure la mesure: il faut par-dessus éviter d’en faire trop. Il est toujours assez navrant de voir les images de certaines vedettes dont les sourcils, entre autres parties de leur anatomie, semble défier avec mépris les lois de la gravité.

shutterstock_45895042

Certains cas s’avèrent cependant sans grand espoir…

Un des bénéfices les plus appréciés du traitement Botox des sourcils, surtout chez les patients plus âgés (mais aussi chez quelques patients jeunes chez qui le relâchement des paupières supérieures constituent un trait familial) tient dans son effet sur les paupières supérieures.

Les fibres centrales du muscle frontal étant plus fortes que les fibres latérales, on note souvent avec l’âge un affaissement des sourcils latéraux lesquels entraînent dans leurs chutes les parties externes des paupières supérieures. Ces dernières retombent, deviennent lâches, rebondies et forment des replis de peau. Le tout confère un air fatigué en plus de vieillir considérablement les traits du visage.

La thérapie Botox ciblée sur les sourcils arrive dans bon nombre de cas à relever les tissus atteints et pourra alors pour plusieurs constituer une alternative satisfaisante à la chirurgie des paupières.

Il arrive chez certains patients que le traitement Botox des sourcils provoque l’accentuation de deux petites rides horizontales au niveau du front, juste au-dessus des portions latérales des sourcils. Au besoin, ces rides peuvent facilement être corrigées à l’aide d’un gel d’acide hyaluronique.

Les effets indésirables sont peu fréquents, le plus souvent de l’ordre de l’ajustement. Pour des informations sur la ptose palpébrale et le «Spock», je vous réfère aux capsules correspondantes dans la catégorie Traitements.

Traitement Botox des sourcils

Effet indésirable Fréquence Commentaires
Ecchymose Rare
Ptose palpébrale Très rare Zone à risque avec certaines approches. Ces techniques demandent une expertise avancée
Spock Très rare zone à risque
Accentuation de rides frontales juste au-dessus des sourcils latéraux Occasionnel/rare Facilement traitable avec de minimes doses de Botox ou avec un gel d’acide hyaluronique
Inégalité dans la hauteur ou la forme des sourcils Occasionnel/rare Habituellement facilement corrigible. Survient surtout lors d’un premier traitement. Évitable lors des traitements subséquents