LE TRAITEMENT BOTOX EST-IL DOULOUREUX?

La grande question, surtout pour les nouveaux patients, est celle de la douleur lors des injections Botox.

Je suis toujours étonné d’entendre les patients que j’injecte pour la première fois s’exclamer une fois la séance terminée «si j’avais su…». Comme s’ils s’étaient attendu à souffrir le martyr.

«Si j’avais su que c’est aussi peu douloureux, je serais venu avant…».

shutterstock_258003446

Le degré de douleur ressentie dépend pour beaucoup du doigté et de la délicatesse de l’injecteur. Entre bonnes main, le niveau de douleur est la plupart du temps presque nul.

Encore ici, tout est question de doigté, de délicatesse et d’expérience de la part de l’injecteur. Il y a aussi quelques trucs pour éviter de produire la douleur lors du traitement Botox, comme par exemple ne pas utiliser la même aiguille à plus de trois sites d’injections (les aiguilles utilisées sont si fines qu’elles s’émoussent un peu à chaque pénétration de la peau, de sorte qu’après trois injections elles perdent de leur tranchant et pourraient provoquer la douleur. À moins d’injections très superficielles, typiquement je répartis mon Botox dans plusieurs seringues de manière à ce qu’aucune aiguille ne soit utilisée à plus de trois sites d’injection).

L’application au visage d’une crème anesthésique demande un certain temps (30 à 40 minutes), n’est pas très apprécié des patients en général et m’apparait tout à fait superflue. Dans mon expérience, délicatesse et doigté donnent de bien meilleurs résultats lors de l’administration d’un traitement Botox,