TRAITEMENT BOTOX DU NEZ

shutterstock_237456361

Plusieurs aspects du nez peuvent être modifiés par le traitement Botox

Plusieurs régions du nez peuvent être améliorées par des traitement Botox ciblés. Dans un cas, on visera les rides qui apparaissent à la bas du nez lors du sourire; dans d’autres cas, on cherchera a influencer la forme du nez en modifiant la balance musculaire.

1)Rides du lapin

On appelle rides du lapin les sillons qui apparaissent de part et d’autre de la base du nez chez certaines personnes lorsqu’elles rient. Dans la très grande majorité des cas la situation peut être grandement améliorée par le traitement d’un petit muscle horizontal barrant le nez dans sa partie supérieure.

La technique, quoique simple, demande un certaine expertise et une bonne connaissance de l’anatomie de manière à éviter de toucher un muscle adjacent dont la fonction est de relever la partie centrale de la lèvre supérieure. Si une telle atteinte se produit, on notera une légère asymétrie au niveau de la lèvre supérieure au moment du sourire, le côté atteint montant moins haut que le côté normal. Il faudra prêter attention à ne pas porter de lunettes pendant les quatre heures qui suivent la thérapie de manière justement à ne pas provoquer le déplacement du Botox vers ce muscle.

Traitement des rides du lapin

Effet indésirable Fréquence Commentaire
Ecchymose Rare Quelques millimètres. Disparition rapide
Asymétrie au niveau de la lèvre supérieure lors du sourire Très rare Par atteinte d’un muscle adjacent au muscle visé. Une certaine expertise technique est nécessaire

 

2)Élévation de la pointe du nez

On dénombre plusieurs circonstances pour lesquelles on cherchera à relever la pointe du nez. Au nombre de celles-ci on note:

1-Le patient jeune chez qui la pointe du nez s’incline vers le bas lors du sourire

2-Les patients de tous âge dont le nez s’oriente spontanément vers le bas.

3-Certains patients plus âgés car, avec le temps et les années, la pointe du nez a tendance à s’affaisser et à plonger vers le bas.

Il existe un petit muscle à la partie centrale de la base du nez qui par son action accentue le phénomène en tirant la point vers le bas.

Il est possible par un traitement Botox d’amener un relâchement de ce muscle et d’améliorer ainsi la situation en produisant une élévation de l’extrémité du nez. Il est essentiel de bien sélectionner (sur la base de certains critères anatomiques) les patients à qui on propose cette thérapie et d’adopter la technique appropriée en fonction de la physionomie du client.

Comme dans bien d’autres types de traitements Botox, une association avec une infiltration de gel d’acide hyaluronique au niveau de la base du nez produit des effets plus prononcés et souvent fort intéressants.

Traitement Botox visant à élever la pointe du nez

Effet indésirable Fréquence Commentaire
Ecchymose Rare Quelques millimètres, disparait rapidement
Douleur Fréquente Une seule injection est nécessaire mais le site est douloureux
Modification de la lèvre supérieure Très rare. Voir section commentaire Expertise technique nécessaire pour procéder à une bonne sélection des candidats et adopter la technique appropriée

 

3)Modification de l’ouverture des narines et de la largeur du nez

Il existe une paire de petits muscles qui courent le long des ailes du nez et ont pour fonction de dilater les narines. Le traitement Botox de ces deux muscles amènera une réduction de l’ouverture des narines ce qui produira au final un nez moins large.

 

Traitement Botox du nez large

Effet indésirable Fréquence Commentaire
Ecchymose Rare Quelques millimètres. Disparait rapidement
Altération de la lèvre supérieure lors du sourire Très rare Bonne expertise technique nécessaire pour éviter d’affecter les muscles du sourire