EXISTE-T-IL DES RECOMMANDATIONS AVANT DE RECEVOIR UN TRAITEMENT BOTOX?

shutterstock_175565612

Il est fortement recommandé d’éviter les médications pouvant influencer la coagulation sanguine, comme par exemple les anti-inflammatoires, dans la semaine précédant le traitement Botox

Seulement, dans la mesure du possible, d’éviter dans les quelques jours avant le traitements l’ingestion de substances susceptible «d’éclaircir le sang» de manière à réduire au minimum le risque de présenter une ecchymose. Au nombre de ces substances, on compte:

-L’Ibuprofen (Motrin, Advil) et autres anti-inflammatoires (Aleve, Naprosyn, Celebrex, etc.)

-L’aspirine

-Certains produits naturels ou suppléments vitaminiques comme le ginkgo biloba et la vitamine E.

Si votre médecin vous prescrit de l’aspirine pour une condition médicale, n’arrêtez surtout pas ce traitement. Les risques additionnels d’ecchymose (bleu) sont minime en rapport celui que vous pourriez courir en cessant, ne serait-ce que temporairement, votre médication.

L’alcool a également des propriétés anticoagulantes: on vous suggère donc une consommation modérée ou nulle dans les 24 heures précédant le traitement.

Tout dernier point: le traitement Botox peut nécessiter jusqu’à deux semaines pour que se manifestent l’effet complet. Il ne sert donc à rien de recevoir un traitement Botox en vue d’un dîner de gala qui se tient le lendemain. D’autre part, pour le nouveau patient n’ayant jamais reçu le traitement Botox auparavant, on recommande de recevoir la thérapie au moins trois à quatre semaines avant un évènement important (les fêtes, les vacances, un voyage) ou un départ à l’étranger, au cas ou un effet indésirable se manifesterait ou que des retouches (rarement nécessaires chez le patient régulier) soient nécessaires.