COMMENT EN EST-ON VENU À UTILISER LE TRAITEMENT BOTOX EN ESTHÉTIQUE?

shutterstock_109649729 - copie

C’est à Vancouver que furent développées les premières utilisations esthétiques du traitement Botox au tout début des années 90 par le couple de médecins spécialistes Jean et Alastair Carruthers

C’est un peu par accident que fut découvert le potentiel médico-esthétique du Botox. Au début des années 90, une ophtalmologue canadienne de Vancouver, la docteure Jean Carruthers, observe que les patients traités avec la protéine botulinique pour des conditions ophtalmiques comme le strabisme présentent une nette atténuation des rides  avoisinantes.

Elle entreprend alors des études avec son époux, le docteur Alastair Carruthers, lui-même dermatologue, et ils sont les premiers en 1992 à publier un article traitant des effets du Botox sur les rides de la glabelle (région basse du front située entre les sourcils).

En 2002, l’utilisation du Botox est approuvé par l’organisme américain de règlementation des médicaments, la FDA (Food and Drug Administration) pour le traitement des rides de la glabelle modérées à sévères. Au pays, Santé et Bien-être Canada émet une autorisation semblable et approuve l’utilisation du Botox a des fins esthétiques dès 2001.